Shooting photos

What's up? L'actu LAPIN !

Shooting photos

Vous avez peut-être déjà aperçu quelques photos du making of de notre shooting photos pour la nouvelle collection été. Et vous vous demandez sans doute comment cela s’est déroulé.

Comment diable avons-nous pu prendre tant d’enfants en photos, tant de chaussures, dans toute cette agitation ?

Des bouilles à croquer !

Quatorze enfants se sont improvisés mannequins, non sans malice et avec plus d’enthousiasme que jamais espéré ! Ils ont de très loin surpassé nos attentes, arborant fièrement quelques uns de nos modèles de chaussures de la collection été LAPIN Chausseur ainsi que des tenues gentiment offertes par la délicieuse marque de vêtements pour enfants Frangin Frangine.

Sautant, sautillant, escaladant, chatouillant, courant, cavalant et surtout nous gratifiant de sourires ravageurs !

Des petits petons merveilleusement bien chaussés

  • Qui en sandales en cuir subtilement métallisé ou en derby en daim tout doux,
  • qui en ballerines joliment ornées d’un liseré et d’une sangle à la cheville (du cuir de la chaussure ou du liseré, au choix !),
  • qui en baskets ou en sandales en toile,
  • qui en salomés montantes, en cuir pleine fleur,
  • qui en derbies,
  • qui en kiowas (mocassins souples en daim),
  • qui en sandales nu-pieds,
  • qui en mocassins qui donnent fière allure.

Des petits petons merveilleusement bien chaussés, prêts à courir partout !

Ou mieux dit, de jolies chaussures merveilleusement bien portées !

UNE Alchimie gagnante

  • D’adorables mannequins qui ont joué le  jeu avec entrain, fieffés et zélés !
  • une photographe Chloé d’une patience d’ange,
  • un fans clubs enthousiaste : les gentils parents et les passants amusés,
  • des couleurs,
  • du cuir pleine fleur, du daim, du suède, … des peaux à tomber parterre, à grimper aux murs ou à rester droits dans ses souliers !
  • des chaussures par dizaines,
  • du soleil,
  • des briques et des galets,
  • de l’eau,
  • du mouvement, beaucoup de mouvement !
  • des photos par centaines
  • et des éclats de rire par milliers !

Et la tête qui papillonne encore !

 

Votre très dévouée Guillemette de Colombe

Entretien du cuir

Savoir-faire

Entretien du cuir

LAPIN Chausseur va vous dire un truc lapinement important : Des chaussures, des souliers, des grolles, des croquenots, des godasses, des godillots, des savates, des pompes, des sorlots, des shoes, peu importe comment vous les appelez…

ÇA S’ABÎME !

Parti de cette triste réalité, nous allons également vous dire un truc encore plus crucial et lapinement plus gai : Des boots, des bottes, des bottillons, des bottines, des babouches, des galoches, des salomés, des Charles IX, des nu-pieds, des sandales, des socques, des derbys, des mocassins, des anglaises, des strobels, des ballerines, des cuissardes, des escarpins, des bateaux, des sabots, des baskets, des spartiates, peu importe ce que vous aimez porter…

VOS SOULIERS FÉTICHES, ÇA S’ENTRETIENT !

Mais comment ? … Par ici, écoutons les experts du cuir …

La caverne d’Ali Baba pour chaussures mal en point, alias Tout pour la chaussure, a reçu LAPIN Chausseur

Depuis l’arrière-boutique, Filipa, docteur ès cuirs, nous confie tous ses secrets : vous allez bientôt tout savoir sur l’entretien du cuir …

 

COMMENT ENTRETENIR UN CUIR LISSE

En premier lieu, l’imperméabiliser régulièrement : dès l’acquisition, puis après chaque cirage (qu’on aura laissé agir vingt minutes).

Le cirer, à l’aide d’un chiffon ou une brosse, avec la crème de beauté (ennrichie à la cire d’abeilles) de chez Saphir ou une de Famaco dont le nuancier est un peu plus riche. Elle nourrit et hydrate le cuir. Ne pas surcharger. Mieux vaut le faire régulièrement. Attendre idéalement le lendemain pour lustrer avec une brosse souple en crin de cheval (sinon au moins vingt minutes).

Nettoyer de temps en temps avec un lait nettoyant ou un lait pour cuir.

Redonner vie à vos chaussures pour mieux les conserver : pour sauver le cuir lisse d’une usure, une griffure ou une décoloration, appliquer la crème rénovatrice de chez Saphir. LAPIN Chausseur a testé en particulier sur les Bugs, les Sisi, les George des lapereaux, c’est renversant !

 

Pour récupérer le cuir d’une auréole d’eau, savonner avec le savon pour cuir de chez Saphir. Ce savon enlève également les couches successives de cires et redonne au cuir son aspect naturel.

Ça s’applique par exemple à nos Bugs (gris, marine ou écureuil), nos sandales Anastasia ou Grace, les Charles IX Sisi, les salomés Gayatri, les derbies Charlie baltique, les boots George (pétrole ou marron).

 

COMMENT ENTRETENIR SUÈDE, DAIM ET NUBUCK

Les imperméabiliser très régulièrement.

Venir à bout des taches :

  1. Pour les taches superficielles, utiliser la gomme à daim Gommadin de Saphir ou brosse en crêpe pour bien gommer.

2. Sur les taches de gras, appliquer uniquement sur la tâche un nettoyeur à sec naturel, par exemple la Terre de Sommières de chez Avel. Laisser agir entre 24 et 48 heures.

3. Pour nettoyer en profondeur et retirer les auréoles d’eau, utiliser un shampoing
Omnidaim de Saphir.

 

 

Enfin pour recolorer daim et nubuck, utiliser une bombe de chez Famaco ou un applicateur de chez Woly, plus riche en nuances de teintes.

Ça s’applique par exemple à nos Lawrence senior marron ou Lawrence senior ciel, nos Sawyer marine/rouge ou souris/bleu, nos derbies Charlie acajou, les bottines Baby Doe, les boots Ingalls, les bottes Calamity, les boots d’hiver Mallory ou Henriette

COMMENT ENTRETENIR LE CUIR VERNIS

Ne surtout pas l’imperméabiliser car cela l’abîme, le ternit.

Il n’existe qu’une huile, noire ou incolore.
Par exemple l’huile Vernis Rife de chez Saphir.

Une astuce de grand-mère pour une griffure, une couche très légère de votre vernis-à-ongles incolore !

Ça s’applique par exemple à nos bottines Ségur, les derbies Néfertiti, les ballerines Cléopâtre, trois modèles déclinés en suède rose et vernis gros.

 

Et pour nos bizarreries ?

 

COMMENT ENTRETENIR UNE CUIR MÉTALLISÉ

Il existe les crèmes surfines de la gamme beauté du cuir de Saphir, incolore ou de plusieurs nuances de doré et d’argenté.

Ça s’applique par exemple à nos bottines Ségur, les derbies Néfertiti, les ballerines Cléopâtre, trois modèles déclinés en camel et … or. Et très bientôt à nos sandalettes pour nouveau-nés Florence,  nu-pieds Jane … à suivre !

 

COMMENT ENTRETENIR UN CUIR FAÇON POULAIN

Inutile de vous dire que ce type de cuir est très tachant. Il convient donc de l’imperméabiliser hyper méga régulièrement. Et de faire attention où vous mettez les pieds.

La reco de Tout pour la chaussure : la bombe imperméabilisante incolore anti-pluie, anti-tache, universelle (cuir, daim, nubuck, textile) de Collonil Carbon Pro.

Ça s’applique principalement à nos trois caprices de Princesses Charlotte, Sofia et Leonor …

IMPERMÉABILISER

C’est écrit partout : imperméabiliser à une vingtaine de centimètres. Plus près, le produit peut abîmer le cuir.

Bien aérer la pièce !  Idéalement, imperméabiliser à l’extérieur.

GLAM’

Pour venir à bout ou prévenir les mauvaises odeurs et champignons, vaporiser l’intérieur de la chaussure (cuir comme textile) avec le pulvérisateur bactéricide fongicide POMP’NET.

MIMI CRACRA L’EAU ELLE AIME ÇA…

Si vous voulez patauger dans les flaques, optez pour une bonne paire de bottes AIGLE !

Mais si Lapereau est un adepte de la flaque inopinée, ou s’il vous a poussé tout habillé dans la piscine, il convient de laisser sécher les chaussures mouillées à l’air libre, loin d’une source de chaleur.

Eviter le papier journal qui maintient l’humidité à l’intérieur et peut créer des champignons.

SOLEIL SOLEIL ! Résultat de recherche d'images pour "soleil image"

Sur la plage : couvrir vos chaussures car le soleil absorbe la couleur (décolore) et la chaleur dessèche le cuir.

CE SOIR, JE SERAI LA PLUS BELLE POUR ALLER DANSER

Faire vos chaussures, yes you must ! Un peu tous les jours, au bercail.

Le petit plus pour assouplir le cuir : un assouplisseur à pulvériser à l’intérieur, avant de chausser le nouveau soulier. Et de marcher, marcher ! Par exemple le Shoe-eze de chez Saphir.

CHAUSSURES TROP GRANDES

Attention pas de trop ! Juste pour attendre les quinze jours de croissance qui manquent.

LAPIN Chausseur opte pour des semelles en cuir, fines et respirantes.

La reco de Tout pour la chaussure : les semelles de chez Claie.

Il existe aussi des semelles à découper en mousse, plus épaisses qui s’adaptent à tout modèle. C’est vous qui voyez !

UN PEU DE DOUCEUR DANS CE MONDE DE BRUTS

Avec les semelles en laine d’agneau Mérinos de chez Claie.

Avec tous ces conseils, gageons que vos souliers aient une seconde vie !

Et que vos pieds mènent la grande VIE !

LONGUE VIE À VOS SOULIERS !

LONGUE VIE À VOS PIEDS !

***

Tout pour la chaussure, c’est un désuet magasin qui propose absolument TOUS les produits et accessoires nécessaires à l'entretien du cuir : grande variété de teintes de cirages, crèmes délicates, shampoings, brosses et gommes miraculeuses, lacets de toutes les couleurs, chausse-pieds, semelles ...
  1. Une première boutique ouverte en 1981 Bordeaux (29 place Gambetta)
  2. Une deuxième en 1986 à Clermont-Ferrand (20 rue des Gras)
  3. Une troisième en 1996 à Toulouse (au 45 de la mythique rue Pharaon)
Quand désuétude rime avec amplitude de la gamme et exactitude,
Expertise avec maîtrise, ça se précise !
***
Saphir (Avel) et Famaco sont des marques françaises ancestrales !

 

2016, lapinement DINGUE ! Rétrospective…

What's up? L'actu LAPIN !

2016, lapinement DINGUE ! Rétrospective…

L’année 2016 s’est écoulée. Comme vous qui nous suivez de près, elle a vu éclore la marque… LA marque !

Or cette fin d’année est l’occasion de relire les débuts de notre fabuleuse aventure.

Vous souvenez-vous ?

Les salons internationaux, la rencontre d’une kyrielle de fournisseurs, la pré-sélection, la visite des ateliers, les yeux écarquillés, les importateurs déjoués, la pépite retenue, le co-développement, la conception des prototypes … Et enfin la naissance d’une marque !

C’était le 23 septembre 2016 !  Seulement, et déjà … Depuis … Depuis ?

les premières commandes,

l’engouement,

grâce à vous aussi des ajustements,

avec le dessein de rechercher l’amélioration continue,

les premières boutiques qui plébiscitent nos modèles,

les premières bloggeuses qui parlent de nous …

et la quête de l’inspiration pour vous concocter la collection Été des plus délicieuses !

Echantillons de peaux pour la collection Eté 2017Patience ! Vous la découvrirez très prochainement ; et assurément ici, car c’est ici que nous dédions la primauté à ceux qui nous suivent.

LAPIN GAZETTELAPIN Gazette

Vous pourrez notamment nous suivre grâce à la LAPIN Gazette, qui n’excèdera pas une parution par mois !

 

la fine équipe chaussante de LAPIN Chausseur

Imane

Pour ce, la fine équipe chaussante de LAPIN Chausseur s’est d’ailleurs sacrément bien enrichie !

D’abord, avec l’arrivée de la perspicace Imane qui nous accompagne déjà dans le web marketing (c’est-à-dire  la Com’ avec toutes les spécificités que notre ère implique !) Cela va monter d’un cran ; cela va dépoter !

Marjolaine

Pour la collection Été 2017, que dis-je pour la «must have» collection, nous nous appuyons sur l’œil redoutablement aiguisé et les goûts très sûrs et raffinés de la délicate Marjolaine, pleine d’idées, de conseils avisés, d’un background fashionista, … de pétillante malice et de rêves étoilés … Nous nous régalons ! Nous sommes extrêmement impatients de vous dévoiler LA collection !

 

Noël, c’est demain !

Enfin, en cette période festive, nous vous proposons des bons CADEAUX à offrir sans modération !

Faîtes plaisir autour de vous !

Bottes fourrées
Henriette
Boots fourrés
Mallory

Sachez par ailleurs que les must have du moment, nos produits phares sont nos bottes et boots fourrés qui font l’unanimité : deux pionniers des grands monts, Henriette sur le Mont Blanc, Mallory sur l’Everest !

Saurez-vous résister ?

  

et pour finir, sincèrement…

Que la Grâce immense de Noël
Vous éclaire comme un soleil
Pour répandre affection, amour
Aujourd’hui, demain et chaque jour.
Joyeux Noël dans le bonheur
Et à l’unisson de nos Cœurs

Que ce Noël soit l’aube d’une année
de bonheur et d’amour. Joyeux Noël !

 

 

 

Le traitement du cuir

Savoir-faire

Le traitement du cuir

La transformation de la peau en cuir passe par de nombreuses étapes et demande plusieurs connaissances en chimie, physique, bactériologie, etc. Pour conserver la peau en bon état jusqu’au tannage, différents procédés sont employés, suivant le délai, la nature des peaux et les ressources du pays d’abattage, le séchage, le salage, le saumurage (utilisation de la saumure) ou le pickelage (solution d’acide sulfurique et sel marin).
En savoir plus